Renseignements généraux  |  Chroniques  |  Conférences  |  Matériel éducatif  |  Contacts

Visitez également notre nouveau site web, www.santedesfemmes.com


Usage de la crème à la progestérone naturelle

Pour les crèmes ayant environ 500 mg de progestérone naturelle par once.

On utilise la crème à la progestérone naturelle en l’appliquant sur la peau, et en massant jusqu’à ce qu’elle soit absorbée. Il est recommandé de l’appliquer là où la peau est plus mince, et de varier les endroits où on l’applique. (On suggère une rotation de quatre jours – 1ère journée : visage, cou, gorge, poitrine; 2e journée : les bras; 3e journée : bas du ventre et région de l’aine; 4e journée : derrière les genoux, chevilles et pieds. Étant donné que la progestérone est d’abord absorbée par les tissus gras, les résultats peuvent se faire attendre trois ou quatre mois. Cependant, bien des femmes constatent certains changements immédiatement, p. ex. une amélioration de la qualité du sommeil. La plupart des femmes divisent la dose quotidienne en deux applications, soit une le matin et une autre le soir.

1. Syndrome pré-menstruel (SPM) :. Vu que chaque femme est différente, certaines auront besoin de plus de crème que d’autres pour atteindre l’équilibre hormonal. Il faut ajuster la quantité aux besoins individuels.

Pour les femmes menstruées, l’usage de la crème est basé sur le cycle menstruel. On applique la crème à partir de l’ovulation jusqu’à 2 jours avant le début prévu des menstruations. Comptant le premier jour des menstruations comme le jour 1 du cycle, commencez à utiliser la crème au moment de l’ovulation, soit le jour 14 (si votre cycle est de 28 jours). Si votre cycle est plus long, vous commenceriez quelques jours plus tard.

Dose suggérée (à ajuster selon vos besoins) : Du 14e jour (ou à l’ovulation) jusqu’au 17e jour, appliquez 1/4 de cuiller à thé de crème par jour. Du 18e au 22e jour, 1/2 cuiller à thé par jour. Du 23e jour jusqu’à deux jours avant le début prévu des menstruations, 1 cuiller à thé par jour. On peut augmenter ces quantités les deux premiers mois (selon la sévérité du SPM) et diminuer graduellement par la suite, pour trouver la dose minimale d’entretien qui convient.

Dans le cas de crampes utérines pendant les menstruations, appliquer de la crème juste au-dessus du pubis. Pour les maux de tête hormonaux, appliquer de la crème sur les côtés de la nuque, juste derrière les lobes.

2. Périménopause (début de la ménopause, menstruations encore présentes) : utilisez la crème à partir du 8e jour de vos menstruations. Utilisez au moins 1/2 c. à thé par jour les deux premiers mois, puis diminuez à 1/4 de c. à thé par jour. Si vos règles sont sporadiques, l’usage de la progestérone pourrait temporairement ramener votre cycle à la normale. Si les menstruations commencent avant le temps prévu, arrêtez la crème, et comptez cela comme le jour 1 d’un nouveau cycle. Si vos menstruations deviennent imprévisibles, vous pouvez alors commencer à suivre le mode d’emploi pour la ménopause.

3. Ménopause et post-hystérectomie : Appliquez la crème trois semaines par mois. (La plupart des femmes choisissent de commencer le 8 du mois et appliquer la crème jusqu’à la fin du mois.) Le Dr Lee suggère cette méthode pour laisser reposer les récepteurs cellulaires de progestérone. Toutefois, il arrive que des règles se déclenchent au début de l’usage. Ceci est normal et cessera au bout d’un ou deux mois.

Au début (les deux premiers mois), appliquez au moins 1/2 c. à thé par jour (on peut aller jusqu’à 3/4 de c. à thé par jour). Par la suite, vous pouvez diminuer à 1/4 de c. à thé par jour ou même à 1/8 de c. à thé. Certaines femmes qui souffrent de chaleurs se mettent un peu de crème à l'intérieur du poignet dès que les chaleurs commencent.

Dans les cas d’ostéoporose, on suggère de passer un test de densité osseuse (DPA ou DEXA) avant de commencer à utiliser la crème afin d’établir un point de comparaison pour constater les progrès accomplis. Les tests de contrôle peuvent être effectués tous les six ou 12 mois.

 Bien qu’on n’ait signalé aucun effet secondaire important ou problème de santé associé à l’usage de la crème à la progestérone naturelle, nous vous encourageons à trouver un professionnel de la santé ouvert à ce genre de thérapie et qui puisse vous guider dans cette démarche. N’oubliez pas que certains symptômes pourraient être une indication de troubles de santé non reliés à la ménopause.

La progestérone naturelle peut stimuler l’activité de la glande thyroïde. Si vous prenez des suppléments ou des médicaments pour la thyroïde, consultez un professionnel de la santé car vous aurez peut-être besoin, après quelque temps, d’ajuster la dose de médicaments. Les femmes dont la thyroïde est trop active (hyperthyroïdie), ne devraient pas appliquer la crème sur la gorge (près de la glande). Aucun problème n’a été signalé si la crème est appliquée ailleurs. NE PAS MODIFIER LES DOSES DE MÉDICAMENTS SANS CONSULTER UN MÉDECIN.

Les femmes enceintes et qui allaitent devraient demander l’avis de leur médecin.. Si vous cherchez à devenir enceinte pendant que vous utilisez la crème à la progestérone, attendez que vos menstruations commencent avant de cesser l’application mensuelle. Si vous constatez que vous êtes enceinte, n’arrêtez pas d’utiliser la crème avant d’avoir consulté un professionnel de la santé. Il est recommandé de diminuer graduellement la progestérone après trois ou quatre mois.

Retour à la liste des Renseignements généraux